Nouvel étiquetage des pneus : comment est-il ?

Depuis 2012, il est devenu obligatoire pour les pneus commercialisés en Europe d’intégrer un autocollant contenant des informations sur ce pneu. Aujourd’hui, la conception de cet autocollant change et s’adapte aux nouveaux temps. Nous voulons donc vous dire comment est le nouvel étiquetage des pneus.

Il faut tenir compte de l’importance pour l’utilisateur de ce simple autocollant, car il donne des informations directes et fiables sur le fabricant afin de choisir le modèle qui correspond le mieux aux besoins. Maintenant, avec ce changement dans l’étiquetage des pneus en Europe, nous aurons, si possible, encore plus des données et d’une meilleure qualité.

Quand le nouvel étiquetage des pneus en Europe entre-t-il en vigueur ?

À partir du 1er mai 2021, le nouvel étiquetage des pneus sera obligatoire. Il fournira davantage d’informations sur les pneus afin que les consommateurs puissent connaître en un coup d’œil les caractéristiques de ce modèle particulier.

Il ne faut pas s’inquiéter, car l’étiquetage d’un pneu est très facile à lire et ces changements ne visent pas à compliquer, loin de là, la façon de voir l’étiquetage. En outre, lorsque vous consultez notre catalogue de pneus en ligne, nous indiquons également les caractéristiques du pneu pour que vous puissiez les vérifier avant de l’acheter.

À quoi ressemble le nouvel étiquetage des pneus ?

1. Obligatoire pour les véhicules neufs

Désormais, les pneus pour camions et bus, c’est-à-dire les véhicules de la catégorie C3, doivent porter cet étiquetage sur les pneus. Jusqu’à présent, l’étiquetage n’était pas obligatoire pour ces modèles, mais il l’est désormais.

Les pneus rechapés pour tout type de véhicule sont toujours exclus, car il n’existe toujours pas de tests fiables afin de les catégoriser.

2. La marque du pneu et l’identifiant du pneu sont affichés

Les premières modifications apportées au nouvel étiquetage des pneus se trouvent déjà en haut de l’étiquette, où l’on trouve désormais le nom du fabricant des pneus ainsi qu’un numéro de référence du modèle.

Ce qui peut surprendre le plus, c’est de trouver la marque du pneu en un coup d’œil dans cette zone, sans avoir à vérifier le flanc pour savoir qui a fabriqué le pneu.

3. Les dimensions et les indices de charge et de vitesse sont inclus

Un autre point que nous allons retrouver en un coup d’œil dans le nouvel étiquetage des pneus en Europe sont les dimensions, l’indice de vitesse et l’indice de charge des pneus. Elle apparaîtra sous le nom du fabricant. Ainsi, sans avoir à vérifier le pneu, nous saurons quelle est la taille de ce pneu particulier.

4. Le F et le G disparaissent

L’un des principaux changements dans l’étiquetage est la disparition des lettres F et G pour catégoriser les modèles. La lettre G n’est plus autorisée depuis quelques années, plus précisément depuis 2014, même si elle apparaissait encore dans le dessin.

Désormais, les pneus F deviennent E et les E deviennent D ; le reste des lettres reste inchangé dans cette nouvelle échelle simplifiée. L’objectif est de les rendre plus lisibles pour les utilisateurs et de réduire le nombre de catégories.

5. Deux nouveaux pictogrammes

Le nouveau modèle d’étiquetage des pneus comporte deux pictogrammes inconnus jusqu’à présent :

  • Le premier d’entre eux, une montagne avec un flocon de neige, qui nous indiquera si le pneu est adapté à la neige, et à son tour avec une lettre qui nous indiquera l’adhérence au freinage sur sol enneigé.
  • Le deuxième pictogramme sera également une montagne, dans ce cas avec son sommet enneigé, qui nous indiquera si les pneus sont adaptés à la conduite sur glace. De la même manière, la lettre qui indique la catégorisation sur le freinage sur glace devrait également apparaître.

6. Petite variation du niveau de bruit

Dans l’icône que nous connaissons déjà sur le niveau de bruit émis par nos pneus il existait le nombre de décibels. Dorénavant, il sera inclus une échelle avec les lettres A, B et C qui indiquera dans quelle catégorie se trouve notre pneu en ce qui concerne le bruit émis, étant A le meilleur et C le pire, mais évidemment toujours dans la légalité.

7. Nouveau code QR

Comme si cela ne suffisait pas, le nouvel étiquetage des pneus s’adapte même à l’époque présente avec un code QR que nous pouvons lire avec notre portable. Celui nous mènera à un site web correspondant à la base de données de l’Union européenne, où nous pourrons vérifier des informations supplémentaires sur le modèle que nous examinons.

Toutes ces informations, ainsi que celles qui figurent dans le nouvel étiquetage des pneus en Europe, sont disponibles dans la fiche technique de nos pneus en ligne. Vous avez des doutes lors du choix d’un modèle ? Contactez-nous et notre équipe d’experts vous aidera à faire le bon choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *